Élections américaines : Mike Pompeo accuse la Russie et la Chine de vouloir influencer les résultats

Élections américaines : Mike Pompeo accuse la Russie et la Chine de vouloir influencer les résultats

Le secrétaire d’État Mike Pompeo a accusé la Russie et la Chine de vouloir s’immiscer dans les élections américaines. Cette accusation restera t-elle sans suite ? Les rapports entre ces pays seront-ils encore plus ternis ?

Craignant une ingérence russe ou chinoise, le secrétaire d’État américain s’est exprimé sur une station de radio américaine en présence de l’animateur Hugh Hewitt : « Ils ont des approches différentes. C’est certain. Mais ils ont la même volonté d’interférer et d’influencer nos élections ». Pointant du doigt les deux pays de leur intention d’interférer dans le processus électoral américain. L’accusation portée par les États-Unis a été de sitôt écarté du revers de la main par la Russie. En effet, selon les propos de Sergei Lavrov, Ministre russe des Affaires Étrangères, les accusations d’ingérence électorale visant Moscou, ne datant pas d’hier, sont devenues récurrentes voire banales

En 2019, le procureur spécial Robert Mueller avait remis un rapport sur ces allégations d’ingérences russes dans les élections américaines de 2016. Après deux ans d’enquête, le rapport maintenait des soupçons d’ingérence contre le Kremlin, tout en concluant qu’il n’existait aucune preuve d’une entente entre l’équipe de Donald Trump et la Russie pour influencer sur les élections. La Maison-Blanche et le Kremlin ont toujours dénoncé ces accusations. Par ailleurs, au regard des propos de Mike Pompeo, des hackers voudront t-ils interférer dans les élections présidentielles américaines prévues le 3 Novembre prochain ?

Willy la Bénédiction Africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *